Avez-vous plus de 18 ans ?

En entrant sur ce site vous acceptez la collecte de cookies

    Inscrivez vous à notre newsletter

    Hopla Vins

    Non classéLes Labels dans le monde du vins !

    Les Labels dans le monde du vins !

    Qu’es qu’un label ?

    Les Labels sont développés pour distinguer les produits ou un réseau respectant des normes spécifiques mais également pour distinguer la qualité particulière d’un produit ou d’un service.

    Le Label est souvent créée par un syndicat professionnel qui vas être apposée sur un produit destiné à la vente, pour en certifier l’origine, donné une garantie sur la qualité et la conformité avec les normes de fabrication.

    Qu’est qu’un Label public ?

    Le label est un instrument utilisé par la puissance publique pour inciter les acteurs économiques à suivre ses orientations. Les démarches et les points importants à vérifier lors de la création d’un label sont précisés dans cette fiche.

    Exemple :

    Qu’elle type de label existe t’il dans la viticulture ?

    Vous êtes perdu dans la jungle des labels , vous inquiétez nous allons vous aider !

    Je vous explique ci dessous les différence entre les labels que vous pouvez voir sur une étiquette de vin.

    Label spécifique aux vignerons :

    Le vigneron indépendant :

    C’est une marque collective qui garantie 3 règles:

    • Le vigneron cultive sa vigne en respectant son terroir.
    • Il fait lui-même son vin dans sa cave.
    • Il vend son vin en partageant sa passion.

    Les Labels issus de l’agriculture raisonnée :

    Pour les viticulteurs et vignerons qui ne respectent pas le cahier des charges de l’agriculture biologique, mais qui modèrent leurs traitements et utilisations de produits chimiques, deux principaux labels existent.

    Label HVE ( Haute Valeur Environnementale)

    Le label HVE est une certification environnementale issue du Grenelle de l’Environnement et attribuée aux exploitations agricoles qui respectent un certain niveau de pratiques environnementales. Les exploitations viticoles sont les plus nombreuses à avoir obtenu ce label jusqu’à présent.

    Le label HVE (label HVE) est un label attribué aux viticulteurs et exploitants agricoles ayant atteint le niveau de certification environnementale le plus élevé, soit le niveau 3. Issu du Grenelle de l’Environnement, il a été mis en œuvre en février 2012.

    Quels sont les objectifs du label HVE ?

    Le label HVE s’inscrit dans une démarche sociétale et environnementale. L’idée de ce label est de favoriser les pratiques respectueuses de l’environnement dans les exploitations agricoles, afin de produire des vins avec un impact moindre sur l’environnement.

    Label Terra Vitis

    Terra Vitis est une association regroupant plus de 1800 domaines, vignerons coopérateurs et maisons de négoces. Créé dans le Beaujolais en 1998, le but de ce label du vin est de mettre en avant et promouvoir une agriculture plus respectueuse du vivant. Dans le cahier des charges de cette certification, il est tout de même autorisé d’utiliser des traitements chimiques si la récolte est en danger. Le vigneron doit enregistrer chaque pratique dans un cahier, qu’il doit pouvoir justifier.

    Labels Vin biologique

    L’agriculture biologique a recours à des pratiques de culture et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. En effet, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite les intrants.

    Les bénéfices de l’agriculture biologique sont multiples en termes de création d’activités et d’emplois, tout en préservant la qualité des sols, la biodiversité, la qualité de l’air et de l’eau. Ce mode de production permet d’expérimenter des pratiques innovantes susceptibles d’être plus largement développées en agriculture. La transformation des produits biologique est également encadrée et privilégie la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.

    Label Bio Européen

    Ce logo est l’équivalent du label AB. La seule différence, est qu’il est reconnu dans l’ensemble de l’Union Européenne. Tout simplement !

    Label Nature et progrès

    Beaucoup de vignerons ou paysans, estiment que le label AB n’est pas assez strict. Ils préfèrent donc se tourner vers des entités privées plus exigeantes, comme Nature & Progrès. Il y a de nombreuses différences entre les deux labels vins. Dont notamment l’autorisation et la tolérance d’une présence de 0.9 % d’OGM dans le label AB, et que pour avoir la certification Nature & Progrès, il faut que l’ensemble de l’exploitation agricole soit en bio… Et concernant plus spécifiquement le vin, les doses de sulfites ajoutés autorisées sont beaucoup plus strictes (70 mg/l).

    Label Bio Cohérence

    Bio Cohérence est une marque privée créée par des producteurs estimant que le label AB est trop laxiste. Ses axes principaux se basent sur l’agriculture biologique, le respect de l’environnement (haut degré de biodiversité, préservation des ressources naturelles, etc.) et le commerce équitable (entreprises à taille humaine, pratique de prix équitables permettant de dégager des revenus décents, etc.). Tout comme Nature & Progrès, le label impose des fermes 100 % bio, et le bannissement de tout engrais chimique, de pesticides et d’OGM.

    Labels vin biodynamique !

    Label Demeter

    Créé en 1928 en Allemagne puis c’est développé en Europe dans les années 1930, aujourd’hui pour obtenir le label Demeter, le vin doit être certifié bio et respecter de surcroît le cahier des charges Demeter pour la viticulture. Cela implique notamment l’utilisation exclusive de préparations biodynamiques pour fertiliser le sol, renforcer la vigne et la protéger des maladies. Le cuivre et le soufre sont souvent remplacés par le purin d’ortie ou les infusions de prêle et d’éliciteurs. Le nombre de sulfites ajoutés autorisés (et autres intrants œnologiques) est aussi limité.

    Label Biodyvin

    Spécialement créé pour le vin, ce label, comme Demeter, certifie que la vigne est cultivée en bio, et que des préparations biodynamiques sont utilisés pour fertiliser le sol et protéger la vigne. Concernant la vinification, certaines pratiques œnologiques sont interdites ou règlementées. Pour en savoir plus, on vous conseille de lire notre article sur le sujet.

    Labels Vin Nature

    Le terme « vin naturel » fait débat. Selon le service des fraudes appelé DGCCRF, un produit ne peut être appelé « nature » que s’il n’est pas transformé. Concernant le vin, des associations privées ont vu le jour pour établir un cahier des charges du vin nature. Mais depuis, le Syndicat de défense des vins naturels (créé en septembre 2019) a déposé une charte “Vin Méthode Nature” auprès de la DGCCRF. Et en mars 2020, cette charte a été validée officiellement.

    Association des vins naturels

    Cette association pionnière, créée en 2000, certifie principalement qu’un vin AVN est :

    1. Un vin dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique ou biodynamique,
    2. Un vin qui est vinifié et mis en bouteille sans aucun intrant, ni additif.

    Label vins S.A.I.N.S ( Sans aucun intrant ni sulfite)

    Les critères d’un Vin SAINS sont pratiquement les mêmes que ceux d’un Vin AVN. L’association insiste cependant sur la dimension humaine de ses adhérents. « Un vigneron (Personne qui cultive la vigne et élabore son vin) respecte les consommateurs et plus généralement le public qu’il est amené à côtoyer sur tout type de situation qui a trait à son métier. D’autre part, un vigneron de l’Association des Vins S.A.I.N.S. a un esprit d’entraide, participatif, amical et convivial. »

    Label Vin Méthode Nature

    Comme écrit précédemment, la charte du label Vin Méthode Nature est reconnue par la DGCCRF. Constituée en 12 points, la grande différence avec les deux associations citées précédemment, c’est qu’elle tolère une dose restreinte de sulfites ajoutés (jusqu’à 40 mg/l de SO2 total pour les vins blancs et rosés, et 30 mg/l pour les vins rouges).

    Peux t’on ce passer du Label ?

    Si je dois donner mon avis alors malheureusement aujourd’hui NON ! le lobbying des labels est très ancrait chez les gens comme un repère de consommation surtout avec les labels bio.

    Il ne faut pas oublier que le label c’est aussi du business qui pour pour moi perds son sens par rapport à la raison initiales de ce type de philosophie .

    Mais je trouve intéressant des développement de plus petit labels qui ne sont moins à but lucratif.

    Je trouve que l’on devrait être plus transparent sur les étiquettes des viticulteurs ( taux de So2 , type de levures etc ) d’ailleurs c’est le cas de plus en plus chez pas mal de vignerons.

    Post a Comment

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    X